La ferme du Pech Lugan


Producteur de spiruline paysanne, oui mais encore ?

Miguel Campoy, producteur de spiruline

Qui je suis ?

Je m’appelle Miguel Campoy et je suis producteur de la Spiruline du Pech Lugan.

Ma ferme se situe à Lavaurette, petit village du Quercy blanc à 294 mètres d’altitude dans le Tarn-et-Garonne, j’y cultive la spiruline à l’abri sous serres, dans un environnement préservé, sans pollution environnante.

Spiruline ?

Micro-algue élevée avec amour.

La spiruline est une micro-algue, elle est ensemencée dans des bassins comprenant tous les éléments nutritifs essentiels à son développement.

Elle se développe ensuite par photosynthèse dans ces bassins à une température idéale de 35°C. Quand la densité de biomasse est suffisante, une partie est récoltée, égouttée, pressée et séchée à basse température pour en préserver les nutriments et sans atomisation, ni irradiation comme il est d’usage pour la spiruline « industrielle ».

Le procédé artisanal que j’utilise pour produire la spiruline permet d’obtenir un aliment cru qui conserve toutes ses qualités nutritionnelles.

Pour obtenir une bonne spiruline, il est indispensable d’utiliser de l’eau de qualité, j’utilise l’eau du réseau pour des raisons de sécurité sanitaire et je la filtre pour enlever le chlore et autres polluants résiduels.

Spiruline du Pech Lugan, producteur de spiruline paysanne, vue des serres

Mode de culture

La culture se fait sans utilisation de fongicide, herbicide ou pesticide.

J’apporte également le plus grand soin aux apports pour la nourriture de notre spiruline, c’est pourquoi par exemple, j’ai fait le choix d’utiliser le Sel de Salies-de-Béarn pour sa qualité et sa richesse en oligots éléments et du co2 alimentaire plutôt que du bicarbonate de soude pour avoir un impact environnemental le plus réduit possible.

Ces choix augmentent les coûts de production mais je me place résolument dans la production d’une spiruline de qualité. C’est à mes yeux un aliment exceptionnel, qui mérite ces attentions et c’est une marque de respect envers mes consommateurs. D’ailleurs, étant membre de la « Fédération des Spiruliniers de France » je me suis engagé par la signature d’une charte dans une démarche de qualité et de transparence envers le public.

Toutes les étapes, de la culture à la mise en sachets thermoscellés, sont réalisées à la ferme.

Ma spiruline ne contient aucun adjuvant d’aucune sorte, c’est 100 % spiruline !

Si vous voulez en savoir plus sur ma méthode de récolte, je vous invite à consulter cet article : « Spiruline Française, la récolte »

Contrôle

Tous les lots sont contrôlés par le laboratoire AQMC (accrédité COFRAC N°1-1366).

Je m’ assure ainsi que tous les sachets vendus sont bactériologiquement conformes.

Je fais également des analyses sur les métaux lourds même si le risque est très faible. En effet, j’utilise de l’eau du réseau qui est épurée par des filtres à sédiments et charbon actif, de plus il n’y a aucune entreprise ou activité polluante à proximité.

Les analyses nutritionnelles complètes sont très coûteuses pour les petits producteurs qui composent la Fédération des Spiruliniers de France, c’est pourquoi notre fédération a financé une analyse type sur des échantillons de plusieurs producteurs. Etant donné que les méthodes culturales et les surfaces de production sont à peu près similaires, les résultats obtenus sont pertinents.

Et enfin, la dernière analyse concerne la quantification de la phycocyanine: il s’agit d’un composant essentiel de la spiruline: ce pigment bleu est spécifique des cyanobactéries, seul celui de la spiruline est comestible.

Ses effets seraient de stimuler le système immunitaire, d’avoir des capacités antioxydantes, anti-inflammatoires, hépatoprotectrices, immunomidulatrices, inductrices de l’hématopoièse. Ces données doivent être considérées avec prudence car il s’agit de résultats obtenus lors d’études réalisées sur des molécules extraites de la spiruline et in vitro.

En tant que producteur membre de la fédération des spiruliniers de France (voir charte), nous ne cautionnons pas l’extraction des composants de la spiruline à des fins commerciales. C’est de notre point de vue, un aliment exceptionnel, un super-aliment selon le docteur Jean Dupire*, qui doit être abordé et surtout consommé dans sa globalité et pas en « pièces-détachées ».

Vous pouvez consultez les résultats de ces analyses ci-dessous.

Si vous avez une question concernant ces analyses, vous pouvez-nous contacter en utilisant ce formulaire : 

 Si vous souhaitez en apprendre d’avantage sur la spiruline, je vous conseille la lecture de ces livres :

  • Les incroyables vertus de la spiruline par Géraldine Laval LEGRAIN & Benoît LEGRAIN
  • Spiruline, algue de prévention et santé par Jean-Louis VIDALO. Guide paru en 2008
  • La spiruline : Un superaliment par Jean DUPIRE. Guide paru en 2011


Si vous êtes arrivé en bas de cette page, c’est que vous êtes motivé et curieux 😉

Alors je vous propose maintenant de compléter par ceci :

Comment nous avons créé cette ferme ?

Notre histoire