La spiruline, source de fer 100% naturel


La spiruline, utile en cas d’anémie

Lutter contre l’anémie avec la spiruline

La spiruline peut être un allié de choix en cas de carence en fer, c’est l’aliment le plus complet que l’on puisse trouver dans la nature, elle n’a pas de parois cellulosique et à ce titre elle est très facilement assimilable par l’organisme.

Les conséquences d’une carence en fer

Une carence en fer va conduire à une anémie qui se définit par un taux d’hémoglobine dans le sang inférieur aux valeurs normales. L’anémie par carence en fer est liée à un manque ou une mauvaise utilisation du fer par l’organisme.

L’anémie par carence en fer (dite aussi anémie martiale ou anémie ferriprive) est due à un manque de fer indispensable à la fabrication de l’hémoglobine. Le fer est l’oligoélément le plus abondant du corps humain qui en contient, dans des conditions normales, entre 2,5 et 4 g (aussi bien chez la femme que chez l’homme).

La carence en fer provoque donc une diminution de la fabrication de l’hémoglobine au niveau de la moelle osseuse.

En France, 25 % des femmes non ménopausées présentent un déficit en fer, et 5 % une anémie. Chez l’homme et le sujet âgé, ces affections sont moins fréquentes.¹

La spiruline, une source de fer pour lutter contre l’anémie

Pour maintenir une quantité suffisante de fer, le fer circulant comme les réserves, il faut remplacer les pertes par des apports alimentaires quotidiens. Mais tous les apports en fer ingérés ne sont pas absorbés de la même manière. Une étude menée expérimentalement sur des rats carencés en fer a démontré que ceux qui consommaient de la spiruline avaient une assimilation de fer de 60% supérieure à ceux du groupe qui recevait une autre source de supplément en fer. Une précédente étude japonaise sur des jeunes femmes anémiées pour cause de régime alimentaire trop restrictif pour garder la ligne, indique que 4 grammes de spiruline par jour après chaque repas ont sufi à faire disparaître l’anémie.

Cette facilité d’assimilation du fer, sa biodisponibilité, fait de la spiruline une source de fer particulièrement adéquate pour les femmes enceintes souvent anémiées et les sportifs grands consommateurs de fer.

Une enquête grecque sur des athlètes des deux sexes confirme une augmentation des réserves de fer au bout de 2 mois de prise de spiruline.

Le fer de l’algue bleue est 2 fois plus assimilable que celui trouvé dans la plupart des légumineuses et des viandes. Il semble que ce soit la phycocyanine, le pigment bleu, qui en facilite l’assimilation en formant des complexes solubles avec le fer et les autres minéraux pendant la digestion.²

Pour bénéficier au mieux des apports en fer de la spiruline, il faut éviter de consommer du café ou du thé au même moment que la prise car ils contiennent des tanins qui vont limiter l’assimilation du fer mais plutôt l’accompagner d’une source de vitamine C (orange, citron, kiwi ou légumes comme des poivrons, choux). Cette vitamine C va aider l’organisme à bien fixer ce fer.

Mais pas n’importe quelle spiruline

Les conditions de culture de la spiruline sont très importantes pour garantir sa qualité et la sécurité alimentaire.

La plupart des vendeurs de spiruline sur internet ne sont pas eux mêmes producteurs, pour la plupart ce sont des importateurs de spiruline produite à l’autre bout du monde, souvent de chine car il est possible d’en acheter dans ce pays à très bas coûts et de s’assurer ainsi des marges conséquentes.

Certains prétendent même au MADE IN FRANCE car la spiruline qu’ils vendent a été produite à l’étranger mais conditionnée en France, si cette méthode est à légale je vous laisse juge de l’aspect éthique d’un tel procédé.

Pour avoir une spiruline de qualité, il est nécessaire de réunir plusieurs paramètres, une production maîtrisée avec des contrôles bactériologiques avant mise en vente, des contrôles d’absence de métaux lourds, peu probables en France quand comme moi on produit avec de l’eau du réseau et qu’on la filtre avant usage, mais qu’en est-il avec une spiruline produite à l’étranger avec une eau polluée ou des bassins à ciels ouverts ?

L’autre point crucial est le séchage à basse température, oui la spiruline est exceptionnellement riche en nutriments dont le fer, encore faut-il que ces nutriments n’aient pas été fortement réduits par une température élevée lors du séchage comme c’est le cas avec les spirulines industrielles.

Je sèche ma spiruline avec un déshydrateur à fruit qui me permet de définir une température maximale à ne pas dépasser, ainsi ma spiruline est séchée à 40° ce qui lui permet de rester un aliment cru et de conserver l’essentiel de ses nutriments.

Si vous souhaitez en apprendre d’avantage sur ma méthode de production, rendez-vous sur cette page.

sachets de spiruline en paillettes ou comprimés

¹ : https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/anemie-carence-fer/comprende-anemie-carence-fer
² : Livre « Spiruline l’algue bleue de santé et de prévention » – Docteur Jean-Louis Vidalo – Editions du Dauphin